Partagez | .
 

 Vincenzo Tolomeo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nombre de messages : 471
Date d'inscription : 12/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Vincenzo Tolomeo    Dim 23 Déc 2018 - 9:13

Amadeo Vincenzo Tolomeo (Mancini ?)
Samuel Larsen
xx/xx/1995 - 23 ans
Introverti, mal dans sa peau et mal à l'aise en société, tempérament plutôt suiveur, il n'a pas bien accepté sa sexualité (et elle ne l'est pas dans sa famille de toute façon)
Très tôt attiré par la peinture, son seul moyen d'expression, son refuge, il n'a d'attirance, au grand dam des siens, que pour des activités solitaires et si ce ne sont pas des pinceaux, c'est son clavier qui se trouve entre ses doigts ou sa manette. Des examens passés haut la main, un niveau scolaire supérieur à ses camarades, il ne s'est jamais senti à sa place. Et moins encore quand il a compris qu'il était attiré par les autres hommes.
Il s'est raccroché à deux hommes plus âgés, homosexuels comme lui, qui, seuls, à ses yeux en tout cas, n'ont pas fait cas de son caractère, ses préférences, son look ou son mutisme. Toujours dans leur ombre, sa vie a pris un tournant obscur le soir où ce blondinet est entré dans ce bar où ils étaient tous les trois. Un beau gosse que le jeune homme aux dreads pouvait déjà fantasmer, imaginer sous ses pinceaux... Jusqu'à ce qu'il voit Miquele mettre quelque chose dans son verre et qu'il croise le regard de Gino lui intimant le silence.
Le reste n'est qu'une longue agonie qui tourne en boucle dans son esprit torturé. Les gémissements vains du blond, les remarques crues et rudes de ses "amis", les regards d'avertissement lorsqu'il a timidement tenté d'élever la voix.
"T'es avec nous Vito, t'as plus le choix."
Complice. Par son impuissance et son inaction. Il a été incapable de bouger, est resté spectateur macabre du supplice de l'anglais, prostré dans un coin de la pièce... Et il a suivi le mouvement quand ils ont eu fini, laissant le jeune homme inconscient dans cette sordide chambre d'hôtel.
Un an a passé et Vince est plus isolé que jamais. Comme si ça pouvait occulter ce qu'il s'était passé, il a coupé ses dreads, changé de look. Ses toiles sont plus sombres, et ses relations sociales inexistantes.
A tel point que quand il évoque l'idée de poursuivre ses études à l'étranger, sa famille pourtant centrée sur elle même n'oppose pas de résistance. Et puis ça lui fera travailler son anglais. Lui, il tente désespérément d'oublier cette nuit sordide... Sans se douter qu'il se rend droit vers la victime de son laisser faire...
Revenir en haut Aller en bas
 

Vincenzo Tolomeo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiona's Laboratory :: RP&co :: Quiet Little Lovers-